Témoignage

Martin

1 ère semaine

Tout a commencé le 10 septembre, tôt le matin, à l’aéroport de Zurich. Heureusement, tout s’est déroulé sans encombre, ce qui m’a permis de monter à bord de l’avion parmi les premiers. J’ai volé de Zurich à Paris avec Air France (environ 1h15). Là-bas, j’ai dû changer de machine et monter à bord d’un boeing 747. Voilà, il ne me restait plus que 11h30 jusqu’à San Francisco.

Enfin arrivé à San Francisco, voilà la première surprise : ma valise n’a pas suivi! J’ai cherché, en vain, tout comme mon collègue de Zurich. Ouais… « shit happens », me suis-je dit, en allant à l’information, où m’a dit qu’elle n’arriverait qu’un jour plus tard . Alors le représentant de l’école m’a conduit avec only mon bagage à main chez ma hostfamily. Heureusement, le trajet était de courte durée, seulement 20 minutes en voiture. J’étais très impatient de rencontrer ma famille d’accueil et de découvrir leur logement. Quand nous sommes arrivés, j’étais très nerveux. Alors que j’attendais à la porte, un viel homme de couleur est venu à ma rencontre ; j’étais tout intimidé. Mais il s’est avéré être un homme très sympa. A priori, il vivait seul et n’était pas très bavard. J’avais dû le déranger pendant sa sieste. C’est une petite maison, dans un quartier tranquille. C’est vraiment très sûr, là. Pas de clochards ou autres criminels. J’ai deux chambres pour moi, car il n’y a personne d’autre dans la maison. Vraiment beaucoup de place. Il était 15h00 heure locale. J’avais donc « économisé » 9 heures. J’étais extrêmement fatigué, alors je me suis tout de suite couché et j’ai dormi 14 heures d’affilée. Le lendemain, il m’a montré tout San Francisco, avec toutes ses attractions. C’est une ville tellement belle, extrêmement variée ! A un endroit appelé Twin Peaks, on a la vue sur tout : le Golden Gate Bridge, la Beach, les différents quartiers (beaucoup de clochards sur les rues). C’était très intéressant.
Bon, on y était : lundi, c’est-à-dire ECOLE ! J’étais vraiment excité, puisque je ne savais pas ce qui m’attendait là-bas. Je pensais que mon collègue de Zurich et moi serions à peu près les seuls Suisses à l’école, mais je me trompais. L’école s’appelle en fait St Giles International, mais elle pourrait tout aussi bien s’appeler St Giles Suisses et Asiatiques ! Mais cette école me plait quand même beaucoup. Il y a des pièces pour « traîner », des sofas, une salle à manger, tout ce dont on a besoin. Le premier jour était très spécial. Le jeudi soir, nous sommes tous allés à Alcatraz, c’était très intéressant, ce que nous avons vu là-bas. La première semaine a passé très vite, j’ai pris un seul repas à la maison, sinon toujours à l’extérieur, quelque part dans la ville. Là déjà ma première critique négative : la nourriture chez ma famille d’accueil n’était vraiment pas géniale. Il cuisinait simplement plusieurs choses ensembles, n’importe quoi, ce qui n’était pas toujours très appétissant. Depuis 2 semaines, je me nourris essentiellement de Burger King, McDonald’s, Wendys, de pizzas etc. Pas vraiment ce qu’il y a de plus sain… Mais c’était seulement au début, maintenant je ne peux plus rien avaler de ce genre. Je ne veux pas non plus rentrer avec 100 kilos en plus !
Le premier week-end, nous sommes partis à 5 visiter un parc national appelé Yosemite. Le trajet a duré environ 5 heures. Un petit road trip. Mon père aurait adoré. Là-bas, on peut randonner tant qu’on veut, partout des montagnes, des fleuves, c’était géant ! Rouler la première fois sur une autoroute américaine est très spécial. Nous avons passé 1 jour et demi dans le parc, avons pique-niqué et avons dormi dans un logement très froid. C’était comme à l’armée.


2 ème semaine

Une semaine très agitée… De lundi à vendredi, on était de sortie tous les soirs ! Pas beaucoup de sommeil, là-dedans. Héhé… Dans certaines rues, il y a des rangées de bars et des clubs les unes après des autres. Après deux semaines, je peux le dire : les Américains sont très sympas. Particulièrement à SF, on m’aide partout. Tous sont très serviables. Personne n’est stressé, just easy living. Dans les bars aussi, c’est très différent de la Suisse. Les gens te parlent tout de suite : hey, how are you, where are you from ? etc. Le fait que je vienne de la Suisse a l’air de leur plaire tout particulièrement. Le samedi, Sandra (qui vient également de la Suisse) et moi sommes allés à un concert Greenday à SF. C’était génial ! Ils jouaient dans le stade de baseball. Le dimanche on est allés dans un parc où il n’y avait que des vieux arbres. C’était le Muijn Park ou quelque chose comme ça. Il y en avait qui avaient 2000 ans ou même plus, et dépassaient tout ce qu’il y avait alentour. Après, on a passé le reste de la journée à la Beach.
Une belle ville, très variée, sympa, des gens serviables et beaucoup de choses à voir. Ça vaut la peine d’y faire un séjour linguistique.

Voilà, c’est à peu près tout ce que j’ai vécu durant mes deux premières semaines.


Publicité