Séjour linguistique Costa Rica

Superficie: 51 100 km²
Population: 4 325 838
Densité de population: 85 hab./km²
Monnaie: Colon costaricain (CRC)
Décalage horaire: -6
Langue nationale : Espagnol
Capitale : San José
Président : Oscar Arias


Le pays diffère sur plusieurs points de ses voisins d’Amérique Centrale. Tout d’abord, le Costa Rica a aboli ses forces armées après la guerre civile de 1948 et depuis, le pays a réussi à éviter les dictatures despotiques, les coups militaires et les révoltes internes constantes qui habitent les autres pays de la région.
Le Costa Rica est aussi unique dans son approche de conservation de sa faune et sa flore et fut un des premiers pays à développer l’écotourisme. Plus de 27% du pays est protégé d’une façon ou d’une autre et plus de 14% fait partie d’une réserve naturelle au sein du système des parcs nationaux. Si vous vous sentez revivre en milieu naturel, le Costa Rica est the place to be…les forêts luxuriantes sont la maison de singes joueurs, de paresseux traînant la patte, de crocodiles, d’innombrables lézards, de grenouilles venimeuses et d’un étonnant assortiment d’oiseaux exotiques, de papillons multicolores et d’insectes très bizarres !
C’est la côte riche et son nom se passerait de commentaires. Côtes, forcément, parce que le Costa Rica vit pour et par l’Océan, dans ses villages de pêcheurs reclus et ses stations balnéaires aux discothèques qui ne ferment jamais. Riche parce que le pays possède une des faunes et flores les plus diversifiées et abondantes du monde. Et un réseau de rivières, qui descendent de la chaîne montagneuse, pour rafraîchir la plaine.
Depuis Puntarenas, petit centre métropolitain où les DJ’s sont aussi nombreux que les vendeurs de sucre, où l’on écoute les derniers tubes de reggaeton en sirotant un cocktail de fruits pressés, on peut se rendre sur l’île San Lucas. Étrange pénitencier, sans palissade ni barreaux, où les prisonniers vendent leur production artisanale. Quant à la côte pacifique, elle regorge de distractions nocturnes et de paillotes diurnes, repos du guerrier après la danse. C’est ça la pura vida, se laisser aller dans un hamac tendu entre deux cocotiers au bord de la mer et se faire bercer par la légère brise qui parfois habite le pays.
Plutôt de nature aventureuse ? et bien justement, rien de plus fou que de survoler les forêts en delta-plane, ou d’observer un volcan en ébullition, de surfer sur des vagues inimaginables, de plonger avec des dauphins et de se retrouver au milieu de baleines – le tout en une petite journée tout à fait normale !
Le soir retrouvez les Ticos et Ticas, noms que les Costa Ricains se donnent entre eux, au coin d’un soda (comptoir de bar) pour déguster les spécialités locales avec une petite bière après avoir lancé un buenas tardes à tous ceux qui sont déjà au bar. La convivialité des habitants étonne toujours les voyageurs…

Les villes

San José

San José San José
> Séjour linguistique Costa Rica

Publicité