5 mois sur la Gold Coast

David

Par où commencer quand on parle d’une expérience aussi extraordinaire qu’un séjour linguistique à l’étranger…
Soyons logique et prenons depuis le début.


Mars 2004

Depuis aussi longtemps que je puisse m’en souvenir, j’ai toujours eu envie d’aller visiter ce pays et peur être pourquoi pas y vivre une partie de ma vie.

J’allais finir ma formation au mois de juillet et je songeait de plus en plus que le moment était idéal pour moi de partir quelques mois en Australie. J’était avec une amie en train de boire un verre quand je lui ai annoncer que j’allais bientôt organiser ce voyage et elle m’a demander si elle pouvait venir avec moi. Depuis là, tout a été très vite. La semaine qui suivait nous étions dans les bureaux d’ESL à Montreux pour organiser notre départ.

Nous nous sommes rapidement mis d’accord pour suivre nos cours Cambridge a la QCE (Queensland College of English) à Surfers Paradise sur la Gold Coast. L’endroit idéal pour deux fêtards comme nous qui aimons les night clubs, le climat chaud et la bonne bière;-)


Décembre 2004

Le départ approche à grands pas, et un mélange d’excitation et d’anxiété nous envahit gentiment. Il faut penser à faire une belle fête de départ, qui évidemment se doit d’être mémorable pour dire au revoir à tous ses meilleurs potes et ensuite bien penser à prendre tout ce qu’il faut dans son ou ses sacs. Parce que je vous promet qu’on doute jusqu’à l’arrivée. Le jours du départ je me suis réveillé en éprouvant je ne sais pas quoi mais c’était bizarre… Inexplicable en fait… Je pense qu’au début ça devait être du stress… Avec Marion (mon amie de parcours) nous sommes aller au Gymnase de Burier salué une dernière fois nos potes puis direction l’aéroport de Genève. En arrivant sur place, Marion m’annonce que notre vol pour Paris (1ère escale) est annulé dû à une tempête de neige. La je vous jure c’était la fin lol!! Heureusement nous avons pu changer nos billet et partir 2 heures plus tard en passant par Londres. Après un dernier repas avec nos deux familles, nous nous sommes tous rendu à la douane et la, et ben c’est les adieux… Sans commentaires, même si on est réputé pour être un cœur de pierre et ben c’est dur! Bref, après cet instant difficile, il ne faut pas oublié d’aller au Duty Free shop, surtout pour les fumeurs parce qu’en Australie vous allez douiller!! Après ça, c’est le vrai voyage qui commence. Le trajet entre Genève et Londres, c’est de la rigolade, parce que le reste est interminable! 3 heures d’attente dans la capitale anglaise et c’est repartit pour le plus long vol du périple qui nous emmène directement à Osaka, au Japon. Impossible de dormir dans l’avion durant les 13h30 de quasi immobilité, une horreur… Bref tout c’est super bien passé malgré tout. Ensuite nous avons dû attendre environ 7 heure à l’aéroport d’Osaka, et c’est là qu’on a fait nos première rencontre. En galèrant dans les énormes terminaux nous avons rencontré un jeune couple qui se rendait en Nouvelle-Zélande et qui devait attendre presque autant que nous. On s’est raconté nous projet, c’était sympa et surtout, ça fait passer le temps! Vers 21h10, nous avons embarqué dans l’appareil qui allait nous mener à notre destination finale, Brisbane. Après environ 9 heure de vol nous atterrissons enfin sur la grande île, exténués par le manque de sommeil et le décalage horaire! (Nous avions vécu presque 3 jours et il était 7h30 du matin). A la sortie de l’avion, c’était juste incroyable… Une humidité tropicale, une chaleur de près de 30°C en plein mois de décembre! On y était… A la sortie de l’aéroport, un bus est venu nous chercher pour nous amener directement dans nos familles d’accueil respectives. Le chauffer m’annonce que je dois sortir du bus alors que nous sommes garés dans un joli cul-de-sac au bord d’un canal. Les jardin autours sont remplis de paliers, de fleurs, et on entend les perroquets qui crient dans les arbres. C’est presque irréel. Après que le bus soit partit avec les autres étudiant ainsi que Marion (nous avons choisi de ne pas être dans la même famille), mon homestay father est sortit m’accueillir et je suis directement aller prendre une bonne douche fraîche et mettre des habits d’été! Ensuite nous avons fait connaissance dans le salon qui donnait sur le jardin, le jacuzzi et la piscine. Tout de suite je me suis rendu compte que j’était bien tombé, vraiment super sympa. Plus tard dans l’après-midi, je suis allé chercher Marion chez elle et nous sommes allé faire une grande marche sur la plage. En rentrant j’ai rencontré par hasard les 2 étudiants qui logeaient dans la même famille que moi. Une japonaise et un brésilien qui sont devenus comme un frère et une sœur pour moi au fil des semaines! Un peu plus tard sont arrivés le fils de 10 ans et la mère, vraiment des gens géniaux avec lesquels j’ai toujours des contacts téléphonique et par e-mail presque 1 an et demi plus tard! Trois jours plus tard, après avoir tester la plage de Broadbeach et Pacific Fair (le plus grand centre commercial du Queensland), notre premier jour d’école. Après avoir passé des tests nous avons été dispersés dans les différents niveau pour les 2 semaines de cours d’anglais général, et dès ce moment, les rencontres ont débuté. C’est vraiment énorme de pouvoir partager autant de choses avec des gens de tellement d’endroits différents à travers le monde. Et qui dit amis, dit party!!! Après une semaine passée à QCE, c’est la noce tous les soirs, soit dans une des innombrables discothèque de Surfers Paradise et de Broadbeach, ou alors dans les appart des potes, mémorable! Les gens là bas on vraiment ce qui s’appel l’esprit de camaraderie, pas comme ici ou on a parfois l’impression d’être un étranger dans son propre village… Sinon en ce qui concerne l’école, rien à redire, staff disponible, super sympa, et certains profs se joignent même plus que volontiers aux « petites » fête d’étudiant ;-) Les locaux sont climatisés et une bonne ambiance règne dans ses murs blancs. Chaque week-end, l’école propose des excursion pour permettre aux étudiant de découvrir les merveilleux sites que cache la Gold Coast et les environs. Certaines sont à ne manquer sous aucun prétexte notamment Fraser Island, Byron Bay (y aller avec un groupe de pote, vous aller vite comprendre), kaïaking entre les nombreux îlots au large de Southport, le snorkeling, et j’en passe!! Les deux semaines de cours généraux fini, nous avons fait le pont pour Noël, et je vous assure que ça fait un drôle d’effet parce que ce jour la il a fait 37°C!!! Ma famille a organiser un grand BBQ sur la terrasse et des amis brésiliens sont venu partager le repas de midi avec nous. Vraiment on a passé une super journée, mais le soir, nous sommes allé chez un pote profité de sa méga piscine et la nous avons parlé de nos famille et on a tous eu un moment de nostalgie malgré tout… Après le nouvel an que nous avons passé sur la plage, j’ai repris les cours dans la classe de Cambridge la plus élevée et le niveau était un peu léger pour Marion et moi. Les profs nous ont pris à part et nous ont proposé de changer d’école et de ville par la même occasion pour que nous puissions suivre les cours du CAE. Après réflexion on a décidé de rester à Surfers car nous pouvions choisir les examens CAE tout en suivant les cours FCE. Les semaines passant, nous avons eu des évaluations intermédiaires, et beaucoup d’examens en blanc a faire… Au début ça paraissait insurmontable, mais on se fait la main assez rapidement. Souvent, pour exercer notre oral, le prof nous motivait a bouger jusqu’au Coffe Shop le plus proche, histoire d’exercer en toute détente, ça c’est des vrais cours pratique, et je ne dis pas ça parque nous étions en dehors de l’école, mais les cours nous donnent la matière, rien de plus. Ensuite c’est à nous de l’utiliser comme on le veut de la manière la plus profitable et agréable. Dans ses moments on apprend le vrai Aussie Slang, les mots qu’il faut absolument utilisé par la suite pour bien se démarqué des gens qui utilisent l’anglais british! Ça peut avoir un certain effet, et je parle en connaissance de cause. En dehors des cours, ma vie au sein de ma famille d’accueil se passait toujours aussi bien, mais après 5 semaines passées chez eux, je me suis mis en colocation avec 5 autres étudiants de l’école dans un magnifique appartement. Le rêve!!! Jute magnifique, pour 80AU$ par semaines que demander de mieux? J’ai vécu ainsi pendant 3 mois avec Marion, un Français, un Australien, une Brésilienne et un Brésilien, donc pas le choix il faut parler anglais! Et franchement je recommande vivement de vivre en collocation si vous en avez l’occasion, c’est vraiment le pied, ça apprend pas mal de valeur, le respect, et la tolérance. Pas évident quand on a tous des horaires différent et que certains travaillent la nuit. Mais ça en vaut vraiment la peine, certainement que vos futurs colocataires deviendrons vos liens et points d’attaches les plus forts durant tout votre séjour. Ce fut mon cas. La première semaine nous avons fait une pendaison de crémaillères avec une 20aine d’étudiants de l’école et des pote de notre coloc Australien, une des meilleures soirée à la maison, et là aussi, le bon plan pour se faire des amis locaux! Sinon que dire de plus sans écrire tout un livre… L’école reste l’école, et les sorties les sorties, mais tout à un niveau extraordinaire! Après la fin de nos cours et les examens, nous sommes encore resté 2 semaines à Surfers, on savait que le départ allait être difficile et on a repousser ce moment le plus loin possible!! Le dernier week-end passé sur la Gold Coast, 2 amies qui étudiaient sur la Sunshine Coast et venue faire la noce et franchement c’était la folie! Le matin de notre départ, Marion et moi nous sommes lever a 5h du matin pour prendre notre avion direction Melbourne et mes 2 potes on été finir la nuit sur la plage ☺ Avec Marion, nous sommes arrivé à Melbourne le matin et directement après avoir pris nos marques dans le backpackers nous sommes allé faire un immense tour a pied de la ville. Juste génial, une des plus belle ville Australienne pour ma part. Sur les 4 jours passés à Melbourne, visite du zoo, de la National Art Gallery, un tour en tram gratuit qui fait le tour du centre avec des explications, les docks, et à ne pas manquer, Victoria Market. C’est juste abusé! Des stands à perte de vue, et un nombre incalculable de bonnes choses. Après Melbourne, on se tape 8 heures de car pour nous rendre à Canberra, la capitale. Alors si vous n’aimez pas les musées, n’y aller pas! Nous on a fait une nuit et on a repris le premier bus le lendemain… Heureusement qu’on à fait connaissance d’un groupe d’Australiens avec qui on a passé une soirée de fous! Donc après Canberra, encore 7heures de car pour aller à Sydney. On à pris une chambre dans un backpackers près de Central Station qui s’appel Wake Up!, vraiment excellent, dico pour les pensionnaires, salle détente avec télé, propre, nickel. Premier réflexe étant à Sydney, aller voir l’Opera House. Il faisait nuit et par hasard je me suis dit que j’allai appeler mon ancien coloc français pour voir où il en était dans son voyage et il m’annonce qu’il est à Sydney et qu’en plus il est avec une fille de l’école qu’il a rencontré en ville! On s’est tous donné rendez-vous près de la gare, et nous sommes descendus à pieds jusqu’au port. Et la, c’était juste magique… Je vous laisse imaginer! Durant le séjour à Sydney nous sommes allé à l’Aquarium, dans une tour panoramique depuis laquelle on voit toute la ville, China Town, et bien d’autres endroits. Nous ne vous ennuierez pas dans cette ville magique. Nous avons continué notre voyage en passant par Newcastle, (c’est la Bretagne), Port Macquarie, (très joli, bonne fiesta), Brisbane, (il faut profiter d’y aller le week-end, c’est proche de la Gold Coast), Noosa sur la Sunshine Coast, (ça vaut la peine, c’est superbe), Airlie Beach, (point de départ pour faire des croisières sur les Withsudays Islands, snorkelling et plongée), et enfin Cairns. A la fin de ce voyage unique dont je vous évite les détails, nous sommes retournés en avion sur la Gold Coast pour passer nos derniers jours en Australie avec nos anciens amis et colocs. Le dernier soir, je pense que ça a dû être la soirée la plus éprouvante de ma vie… Les adieux je vous laisse le soins de les vivre par vous-même parce que franchement je n’aurai jamais pensé que ça serai aussi dur… Bref, on se rend compte qu’on ne reverra pas de si tôt des gens qui ont pris en peu de temps une pace immense dans notre existence et que le rêve est terminé, qu’il faut se réveiller et revenir en Suisse, reprendre une routine ennuyeuse, etc…. Mais après réflexion on se rend compte que même si c’est fini, cette expérience continue et continuera à nous être bénéfique pendant longtemps!


Publicité